Weißensee Verlag Berlin  

  Start   Verlagsprogramm   Veröffentlichen     Service   Referenzen   Verlag  


Natur- und Ingenieurwissenschaften
Geistes- und Gesellschaftswissenschaften
Wirtschaft und Recht
Wissenschaftliche Buchreihen
 
 

Hans-U. Caspary

Titelseite
Buchbestellung
Inhalt

Hans-U. Caspary
Faune sauvage et la filière viande de brousse au Sud-est de la Côte d’lvoire
Wildtiere und der informelle Wildfleischsektor im Südosten der Côte d´Ivoire


Berlin 2000, 287 Seiten, Frz. mit dt. Zusammenfassung, € 14,90; ISBN 978-3-934479-05-0

Über das Buch:
Malgré la fermeture de la chasse en Côte d'Ivoire en vigueur depuis 1974, l'exploitation de la faune sauvage joue un rôle important et traditionnel dans l'approvisionnement en protéines animales de la population ivoirienne. On estime, pour l'année 1996, un prélèvement annuel de gibier, destiné à la consommation, supérieur à 100 000 tonnes de viande - une quantité deux fois supérieure á la production nationale de viande d'élevage. La valeur du prélèvement annuel de gibier en Côte d'Ivoire s'élève à 77 milliards de F.CFA - soit 1,4 % au PIB national. La production nationale correspond en outre à l'ensemble de la production annuelle de venaison dans les pays d'Europe. Les recettes issues de l'utilisation de la faune sauvage s'écoulent dans le secteur informel - l'Etat, gestionnaire principal de la faune sauvage en Côte d'Ivoire, n'en retire rien.

Le »braconnage« étant à la base de l'exploitation actuelle du gibier est un phénomène typique sur l'ensemble du territoire national en domaine rural, à l'intérieur des Forêts Classées et des aires protégées ainsi qu'en d'autres régions d'Afrique de l'Ouest. Les différentes stratégies de protection de la nature et l'attitude des exploitants informels dans la filière dite »viande de brousse« semblent incompatibles à première vue, et la recherche d'un consensus est partiellement assombrit d'un conflit de positions idéologiques.

La présente étude s'est déroulée entre 1994 et 1997 dans le cadre du projet ivoiro-allemand Réhabilitation des Forêts Classées de l'Est (SODEFOR, KfW, GTZ) dans la région d'Abengourou. L'auteur décrit les formes actuelles de l'utilisation de la faune sauvage par la population riveraine de deux forêts classées et élabore des recommandations pour une utilisation contrôlée de la ressource »gibier«. Les conclusions soulignent la nécessité de tenir compte des groupes d'usagers du secteur informel dans la discussion de la réouverture de la chasse en Côte d'Ivoire.

Über den Autor:
Dr. Hans-Ulrich Caspary, geb. 1962; Studium der Geographie, Biologie und Geologie; Promotion 1999 im Fach Geographie mit dieser Arbeit an der Humboldt-Universität zu Berlin; als Gutachter für Träger des Managements natürlicher Ressourcen, der Wildtierbewirtschaftung und der Entwicklungszusammenarbeit tätig.